Gagnant(e) et/ou concours en cours s'il y a...

Y a pu pour le moment

Infos en vrac

Je sais pas si tu as vu mais je suis de retour... Enfin au moins en partie :)

24 juillet 2013

Les hormones de synthèse, ma nouvelle joie...

On va reprendre les publications par un article vachement fun intellectuellodramatique où on va causer de contraception. Comme Lambda est un peu du genre à te raconter sa vie, elle t'avait fait part de son arrêt de pilule au mois de septembre dernier parce que ça la saoulait qu'elle n'en avait plus réellement l'utilité et pattin couffin...
Elle s'est partiellement recouverte de pustules mais rien d'aussi catastrophique que ce qu'elle imaginait (une effet potentiel de son début de vieillesse). Cela étant la vie faisant parfois des choses rigolotes pleine de surprise elle a du reprendre la pilule pour survivre dans cette jungle. Sauf qu'elle a pas pu retourner vers celle qu'elle a utilisée pendant plus de 10 ans parce que 4ème génération et que sa gynécologue (en qui elle a entièrement confiance) le lui a déconseillé. En plus après de longues années de bons et loyaux services, Lambda a commencé à avoir de sacrés maux de tête pendant la semaine d'arrêt.
Lambda étant une grande migraineuse, les pilules oestroprogestatives sont pas trop recommandées à cause de leur climat souvent majoritairement oestrogénique (c'est cette hormone fourbe qui te fracasse souvent la tête). Comme Lambda était moyennement motivée par la pose d'un stérilet elle a donc opté pour une pilule microprogestative. En France, il n'y en a que deux à sa connaissance et Lambda a eu droit à la plus ancienne des deux.
Concrètement qu'est ce que ça change? Il faut la prendre à heure super fixe sinon la protection n'est plus assurée et on la prend 365 jours par an. Si tu es du genre tête en l'air tu peux oublier (mouahaha) directement, Lambda a même fini par mettre son téléphone à sonner pour ne pas se rater...
A côté de ça, comme toutes les pilules il y a une liste d'effets secondaires longue comme le bras. Entre autre rechute d'acné (pas de ça chez votre dévouée) et hirsutisme (ça non plus mais Lambda à la base ressemble déjà à Chubaka). Tu t'imagines bien que ça faisait vachement flipper Lambda en bonne fille futile mais elle a eu droit à autres choses. On peut pas gagner à tous les coups.
Pour elle c'est selon le mois soit tension mammaire (que le moindre contact devient franchement désagréable pour ne pas dire plus) ou alors saignements tous les 15 jours (et ce pour une bonne semaine). Autant te dire qu'après 10 ans de pilule "tradi" sans grosse anicroche, ça fait bizarre mais il semblerait que l'adaptation aux microprogestatives puisse être un peu longue. Lambda persévère encore un mois ou deux mais après elle rend les armes. Faut pas pousser Lambda dans ses retranchements!
PS: Tu l'auras donc compris en ce qui me concerne le bilan de la microprogestative est plutôt mitigé. J'aime beaucoup le côté très peu dosé qui me donne l'illusion de ne pas trop perturber mon système hormonal de jeune trentenaire mais j'aime beaucoup beaucoup moins les deux effets secondaires assez imprévisibles en plus donc j'ai hérités. D'ailleurs j'ai récemment appris que certaines pilules combinées traditionnelles avaient un climat plutôt progestatif à voir si par hasard celles-ci m'épargneraient mes migraines. C'est pas facile tous les jours d'être une nana!
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Mon gynéco préféré m'a dit que les micropro c'était bien, mais qu'il ne les recommandait qu'aux fumeuses. Et que de toute façon, quand on bloque l'ovulation, on la bloque, peut importe les moyens... Après, je suis sous pilule oestroprogestative de géné 4 depuis 10 ans et depuis 5 ans en continu (2-3 arrêts par an en moyenne), avec la bénédiction de mon gynéco qui pense que les arrêts entre plaquettes ne servent "qu'à enrichir les fabriquants de serviettes et de tampons !" :) Je trouve ca tellement royal en plus de choisir quand je vais passer une mauvaise semaine... Bref, je me rends compte que je voulais dire au départ que ces inconvénients de la micropro étaient courants puisque j'ai deux amies qui ont également eu des spottings les 6 premiers mois, l'une a continué et ça s'est arrêté, l'autre a changé de pilule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben de ce que j'ai cru comprendre toutes les micropro ne bloque pas l'ovulation. La mienne n'est pas sensée en tout cas elle agit sur autre chose sans vouloir rentrer dans des détails scabreux :p.
      Je sais aussi que les règles sous pilule combinée n'ont aucun intérêt mais j'avoue bien aimer le côté débilement rassurant de la chose. Et oui malheureusement les micropro ça ne convient pas à tout le monde. On verra bien si ça se tasse ^^

      Supprimer
  2. J'ai Rdv en octobre chez ma gynéco, peut-être qu'à 36 ans une 3e génération classique n'est plus tout à fait adaptée, même en l'absence de tout autre facteur de risque... à voir !
    Effectivement pas toujours facile d'être une nana ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non c'est même assez chiant pour être honnête mais au moins on peut se coller des paillettes jusqu'aux oreilles ^^. Comment ça non?
      Bon ben tant pis :p

      Supprimer
  3. une pilule tous les jours à la même heure ? je crois que j'aurais eu dix enfants si j'avais pris un truc pareil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est plutôt contraignant surtout quand on voyage un peu. Devoir prendre sa pilule à 2h du matin à cause du décalage horaire c'est pas forcément hyper drôle :s

      Supprimer

Avec un nom c'est toujours mieux!